Œuvres personnelles

« … Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter, à imaginer l’œuvre sans me désoler si elle jaillit autrement.
Et surtout comble toi-même les vides de mon œuvre… »

prière de l’artisan

 

 

Ors et argent

Toutes les œuvres, sur panneau de bois, sont réalisées avec la technique traditionnelle de dorure à la détrempe utilisée depuis le XIVème siècle par les peintres primitifs.
Le support bois est apprêté avec de nombreuses couches d’enduit préparé à base de colle de peau de lapin et de blanc de Meudon. La couleur de l’assiette qui sert de lit à l’or, est choisie en fonction du reflet souhaité à travers les feuilles d’or et argent qui peuvent être brunies ou laissées mates.
Les ré-hauts de couleurs sont généralement couchés en détrempe, les noirs nuancés sur l’argent peuvent être traités en oxydation.
La technique de la dorure en mixtion, employée dès le Moyen Age, requière les mêmes soins que la détrempe.
L’or n’étant pas bruni mais poli, les apprêts souvent moins épais, alors le bois peut-être substitué à d’autres supports ( métal, carton, toile, papier….. ).
Le langage de la dorure permet d’exprimer toute la vie, de la plus intense par l’or éclatant et bruni, à la plus sereine par les ors mats, mais aussi la vie la plus subtile par les ors couverts de glacis plus ou moins sombres. Par sa nature, il permet d’exprimer le matériel et l’immatériel.

Papiers

Portraits

Paravents